Bureau d’études en environnement, forêt,
agriculture et développement rural

Equipe

Olivier Bouyer

Directeur fondateur

Ingénieur agroéconomiste tropical, j'ai commencé « sur le terrain » en 2001 comme Assistant technique de la Coopération française en Afrique de l’Ouest (Ghana et Guinée), en charge de projets d’appui à des organisations professionnelles agricoles. En tant que chef d’équipe d’agents de terrain dans les deux cas, j’ai participé pendant 4 ans au développement de filières très diverses (export : mangue, noix de cajou, coton, karité ; vivrier : riz, maïs, cultures maraichères, igname ; élevage : œufs, lait, viande bovine). A partir de 2006 et pendant plus de 3 ans, j’ai été négociateur forêt/climat dans la délégation française de négociation sur le climat. En tant qu'expert sur les puits de carbone forestier (« LULUCF » et « REDD+ »), j'ai participé à tous les rendez-vous internationaux de la Convention climat (Conférences de Nairobi, Bali, Poznan, Copenhague, ainsi que les sessions inter-conférences : Bonn, Accra, Bangkok, Barcelone, etc.) et autres forums en lien avec les sujets forêt/climat (Forum des Nations-Unies sur les forêts, G8, etc.). J'ai notamment présidé le groupe d’experts européens sur les puits de carbone forestier durant la Présidence française de l’Union européenne en 2008. En 2010, je suis devenu Directeur forêt/climat au sein d’ONF International (équipe de 10 experts) et j'ai coordonné pendant plus de 2 ans des projets de terrain en Afrique, Amérique latine et Asie du Sud-Est. J’ai notamment eu à coordonner l’appui à l’élaboration des Stratégies REDD+ du Congo et de la Centrafrique ; des Plans climat de la RD Congo et du Gabon. Depuis juillet 2012, je dirige SalvaTerra.

 

Télécharger son CV : 

Anis Chakib

Expert associé

Ingénieur forestier tropicaliste, j’ai commencé à travailler à l’international en 2010 en contribuant à une étude de la FAO sur l’impact socio-économique des produits forestiers non-ligneux en Afrique. L’année suivante, j’ai mené des enquêtes socio-économiques dans près de 50 villages au Gabon et participé au suivi d'inventaires dans le cadre de la réalisation de plans d’aménagements forestiers. En 2012, j’ai également travaillé avec le CIFOR en Indonésie où j’ai étudié les processus régionaux de planification de l’affectation des terres à l’Ouest de Bornéo. J’y ai notamment analysé les dynamiques d’expansion du palmier à huile, un programme de foresterie communautaire ainsi que les initiatives de la société civile sur les questions foncières et environnementales. En 2013 et 2014, j’ai travaillé en Equateur dans la partie amazonienne où j’ai entre autres coordonné des inventaires forestiers et des enquêtes auprès de ménages ruraux amérindiens dans le cadre d’un projet de recherche porté par l’Université du Missouri. Plus récemment, j’ai travaillé avec l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) sur une méta-analyse des initiatives et standards de durabilité dans la filière de l’huile de palme (RSPO, ISCC, etc.). J’ai ainsi étudié les acteurs et dynamiques récentes de la filière, les systèmes de traçabilité des produits mais également les enjeux et défis importants liés au zéro-déforestation (HCS approach). Depuis fin 2016, j’ai rejoint l’équipe SalvaTerra où j’entends mettre à profit ma polyvalence et mon expérience dans différents projets à l’international.

 

Télécharger son CV :

David Combaz

Expert

Je suis titulaire d’un Maser en « Développement et aménagement intégré des territoires et d’un Mastère spécialisé « Forêt nature et société » (AgroParisTech – HEC). Cette formation pluridisciplinaire et mes diverses expériences à l’international font de moi un expert polyvalent sur les thématiques agricoles, forestières et environnementales. Entre 2007 et 2010, j’ai mené diverses missions ayant trait à la gestion durable des ressources naturelles : organisation avec l’ONG CARI de séminaires de formation en agro-écologie et gestion durable des terres au Burkina Faso ; collaboration avec le CIRAD a la mise en place de protocoles de suivi de la biodiversité végétale dans un plantation de palmier à huile certifiée RSPO en Indonésie ; analyse, pour le compte du CNRS, de l’acceptabilité sociale d’une zone Natura 2000 près du Pic Saint Loup, en France. Entre 2011 et 2013, je me suis perfectionné dans le domaine de la gestion durable des ressources naturelles, notamment forestières, et j’ai continué à diversifier mes expériences de terrain et thématiques d’étude : rédaction du troisième rapport du Groupe national des forêts tropicales (GNFT) piloté par le gouvernement français ; étude prospective en  collaboration avec AgroParisTech pour la gestion d’un bassin versant dans l’État du Karnataka en Inde ; évaluation, pour le compte de Greenpeace International, du potentiel de l’agroforesterie familiale comme alternative durable à la production industrielle d’huile de palme au Cameroun ; analyse approfondie, pour le compte de Global Witness, des politiques forestières et des flux commerciaux de bois d’œuvre en Afrique centrale. Entre 2013 et 2018, j’ai dirigé un programme de développement rural au Chiapas, dans le Sud du Mexique, au sein de l’ONG Fondo Para la Paz. Dans ce cadre, j’ai élaboré – en collaboration avec des acteurs locaux et nationaux – de nombreux projets à visées agricoles (appuis à la filière café, diversification et intensification écologique de la production maraîchère, etc.), environnementale (lutte antiérosive, gestion des déchets, etc.) et sociale (suivi nutritionnel, accès à l’éducation et aux soins, etc.). Depuis 2018, j’ai intégré l’équipe de SalvaTerra, où j’apporte ma polyvalence et mon expérience analytique et pratique dans diverses expertises internationales.



 

Télécharger son CV : 

Blanche Renaudin

Experte

Ingénieur agronome spécialisée en environnement, j’ai démarré à l’international en 2002 par une expérience en Amazonie brésilienne avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD) sur l’analyse comparative de sols avant/après déforestation. J’ai ensuite travaillé pour Action contre la faim, d’abord au Laos en charge d’un programme de développement agricole durable pour des minorités ethniques ; puis au Zimbabwe, au Tchad et en République Centrafricaine sur des missions d’expertise : analyse de contexte, identification d’axes stratégiques, conception de programmes en sécurité alimentaire et développement rural. A partir de 2007, j’ai travaillé au sein d’un cabinet de conseil en organisation, en charge de pilotage de projets, d’accompagnement au changement et de gestion de conflits. Depuis 2010 je réalise des missions de consultance principalement dans les pays du Sud, sur des thématiques environnementales, agricoles, de sécurité alimentaire et de résilience. Après avoir travaillé au sein du Groupe URD jusque fin 2014, j’ai continué mon activité en tant qu’indépendante. Dans ce cadre j’ai réalisé de nombreuses missions d’évaluation (opérationnelle et stratégique, par ex « Evaluation de la stratégie régionale et des interventions de la FAO en réponse à la crise dans la bassin du Lac Tchad ») ; aidé à la définition de plusieurs stratégies nationales (par ex « Aide à l’élaboration de la Stratégie résilience pour la FAO en République centrafricaine ») ; assisté la définition d’appels à manifestation d’intérêt (AMI) (par ex « Préparation d’un AMI dans le domaine de la résilience pour la Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie») ; développé et animé diverses formations (par ex « Kit de formation sur l’environnement et le relèvement précoce à destination des professionnels ») ; conduit des travaux d’analyse et de recherche (pax ex, « Etude sur la résilience des pasteurs aux sécheresses dans le Sahel »). Ces missions ont été menées dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale, pour diverses organisations : Coopération Suisse, PNUD, AFD, FAO, PAM, Union Européenne, Office humanitaire de la Communauté européenne (ECHO), Oxfam, Action contre la faim (ACF), etc. Depuis 2019, je suis experte en agriculture, forêt et environnement au sein du bureau d’études SalvaTerra.

Johan PASQUET

Expert

Agroéconomiste de formation (AgroParisTech), j’ai démarré à l’international en 2002, en m’orientant vers des postes de terrain dans le développement rural et l’action humanitaire. Spécialiste en sécurité alimentaire et moyens d’existence, j’ai travaillé au Libéria (2002-2003), au Sri Lanka (2003-2005), au Soudan (2009) et au Myanmar (2009-2011) sur la conception, la gestion et la coordination de projets de relèvement économique et de programmes multisectoriels suite à des crises. Entre 2005 et 2008, j’ai rejoint le Groupe URD comme chargé de recherche, principalement basé en Afghanistan, d’abord sur un projet de recherche-action sur la gestion sociale de l’eau, puis sur de nombreuses études de terrain et appuis méthodologiques aux acteurs de l’aide. En tant que consultant indépendant à partir de 2012, je me suis spécialisé dans la réalisation de missions d’appui-conseil dans des zones défavorisées où les systèmes de production agricoles et autres moyens de subsistance sont fortement soumis à diverses contraintes, tant en milieu tropical forestier (Myanmar, Laos, RDC) que dans des zones touchées par des sécheresses répétées (Tchad, Haïti). J’ai ainsi réalisé des diagnostics, des appuis à la formulation et évaluations externes pour des projets de sécurité alimentaire et de soutien à l’agriculture familiale, y compris autour des thématiques liées à l’agroécologie, l’amélioration ou la préservation du potentiel productif (conservation des sols, aménagements de bas-fonds rizicoles, etc.) et la résilience aux aléas climatiques. Cela inclut notamment plusieurs évaluations de grande envergure pour le Programme alimentaire mondial (PAM). En parallèle, j’ai acquis une solide expérience dans la formation pour des étudiants et praticiens du développement et de l’aide internationale. J’ai rejoint l’équipe de SalvaTerra en 2019.

 

Télécharger son CV : 

Eva HAENTJENS

Experte

Ingénieure agronome spécialisée dans le développement rural et l’aménagement du territoire en zones tropicales, je réalise depuis 2010 des études et missions d’expertise en Amérique Latine, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Mes expériences professionnelles en ONG, dans le secteur privé et en recherche m’ont permis de développer des qualités de rigueur, d’adaptation et de polyvalence. Entre 2010 et 2014, j’ai effectué diverses missions de diagnostic de systèmes agraires et d’analyse de filières agricoles et forestières : système de production « rizi-pisciculture » au Cambodge (Worldfish Center, CGIAR), appropriation et diffusion de bonnes pratiques agricoles à Madagascar (Projet BV LAC, AVSF), capacités d’adaptation au changement climatique de communautés rurales et forestières au Brésil (Projet Clim-FABIAM, CIRAD-IRD). Entre 2015 et 2016, j’ai développé mes capacités d’analyses multicritères, de modélisation et d’animation de processus participatifs pour la gestion concertée des territoires ruraux et des ressources naturelles. Par exemple, en Amazonie brésilienne, sur une approche de modélisation d’accompagnement (ComMod) pour comprendre et évaluer les capacités d’adaptation des pratiques agricoles au changement climatique (CIRAD). Ou encore, en France, sur une étude de la filière des énergies renouvelables et dans des ateliers de concertation multi-acteurs (Projet TEPOS, LabEx « Dynamiques territoriales et spatiales »). En 2017-2018, assistante technique en Indonésie, j’ai continué à développer mes compétences en agronomie, études environnementales et en SIG. Dans le cadre d’un projet mené par le CIRAD et une organisation de petits planteurs de palmier à huile, j’ai réalisé des missions d’appui aux organisations de producteurs, de cartographie participative, des études de bassins d’approvisionnement d’huile de palme, de formation des équipes de terrain, etc. J’intègre début 2020 l’équipe de SalvaTerra à laquelle j’apporte mes compétences en analyse multi-échelles, mobilisation d’approches systémiques et méthodes participatives pour la mise en place d’agro-systèmes durables.

 

Télécharger son CV : 
 

Paul BELCHI

Expert

Ingénieur AgroParisTech spécialisé en développement agricole et agriculture comparée, je travaille depuis 2011 à l’international sur les enjeux de développement rural, de structuration de filières agricoles et de gestion des ressources naturelles sur trois continents (Afrique, Asie, Amérique latine). Mes expériences dans différents contextes et organisations m’ont permis de développer une expertise technique dans des domaines variés (analyse de systèmes agraires, chaines de valeur, marchés internationaux, certifications durables, transition agro-écologique). J’ai démarré avec le CIRAD en 2011 où j’ai réalisé l’évaluation des performances technico-économiques et des processus d’adoption des systèmes de semis sous couvert végétal en zone cotonnière dans le Nord-Cameroun, puis en 2013 où, j’ai étudié en Thaïlande les dynamiques agraires et les relations pratiques agricoles/risques sanitaires (approche EcoHealth/OneHealth). J’ai par la suite travaillé à l’AFD en tant que chargé de suivi des projets agricoles et environnement, au Laos de 2014 à 2016 (productions vivrières, appui à la filière café, adoption de systèmes agro-écologiques innovants) puis en Côte d’Ivoire en 2016 (appui aux filières cacao, coton et riz, projet de gestion durable des forêts et parcs nationaux, projet pilote REDD+). De 2017 à 2020, j’ai été responsable des programmes et de l’évaluation de Max Havelaar France. J’ai ainsi contribué à l’élaboration et au pilotage de divers projets terrain (filières équitables en Afrique de l’ouest), des évaluations d’impact du Fairtrade et diverses études sur les sujets agricoles et environnementaux (mise à jour des cahiers des charges Fairtrade, revue de prix et primes de la filière cacao, produits phytosanitaires). Depuis novembre 2020, j’ai rejoint l’équipe de SalvaTerra au sein de laquelle je participe aux missions d’expertise variées dans les domaines du développement agricole, de la gestion forestière et de l’environnement.

Télécharger son CV : 

Álvaro Navarro

Collaborateur

Géographe, spécialisé en aménagement du territoire et en environnement, j'ai commencé mon activité professionnelle dans le domaine du développement local et de la planification des zones rurales dans le cadre de projets régionaux et municipaux de l’Agenda 21 en Gran Canaria (Espagne). Plus tard, j’ai travaillé au Nicaragua, d’abord comme spécialiste en Systèmes d'information géographique avec Action contre la Faim puis comme spécialiste en Gestion des risques de catastrophes naturelles au sein de l’entreprise DRM. Par la suite, j’ai travaillé en Tunisie, avec l’Institut de promotion du développement en tant que coordinateur du projet de développement durable et de gestion des ressources naturelles du Parc national El Feidja dans la région de La Kroumérie. J’ai ensuite intégré l'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) dans ce même pays en qualité de directeur du programme "Environnement et développement économique". Au sein d’AECID, j’ai travaillé 4 ans au Paraguay comme directeur du projet "Développement durable dans la région de la Forêt Atlantique du Haut Fleuve Paraná". Enfin, j'ai participé au Programme national de tourisme pour le Secrétariat national du tourisme du Paraguay en tant que spécialiste socio-environnemental. Actuellement en France, mon activité professionnelle se concentre dans l'application des techniques de télédétection pour l'analyse et la gestion des ressources naturelles.

 

Télécharger son CV :

Ludwig Liagre

Collaborateur

Economiste de l’environnement, ingénieur agronome et expert en politiques forestières, j’ai créé en 2014 une entreprise de conseil spécialisée dans l’innovation pour l’économie verte dans une approche de co-développement Nord-Sud (GEicO - Green economy & International cooperation). Parmi mes thématiques d’expertise : les Paiements pour Services Ecosystémiques, l’approche TEEB, le développement et la gestion de fonds nationaux pour les forêts et la biodiversité, l’Adaptation basée sur les Ecosystèmes, la promotion des Partenariats Public-Privé et de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. En tant que chargé de projets et programmes pour l’Agence Allemande de Cooperation Internationale (GIZ) de 2009 à 2014, j’ai pu développer de nombreux concepts de renforcement des capacités, superviser des études sur l’économie des écosystèmes, et mettre en oeuvre des mécanismes concrets pour le financement des forêts et de la biodiversité. J’ai par ailleurs accompagné la conception et la mise en oeuvre de nombreux projets de développement basés sur la gestion durable des ressources naturelles en appui à des institutions étatiques et des acteurs de la société civile. J’ai en particulier opéré à la réussite d’initiatives innovantes de coopération sud-sud, de coopération triangulaire et de partenariats pour le développement durable, dont le Partenariat de Collaboration pour les Forêts Méditerranéennes. Je dispose d’une expertise géographique variée : en Europe (France, Allemagne), en Océanie (Australie), dans la région Afrique du Nord Proche Orient (Algérie, Liban, Maroc, Tunisie, Turquie), en Amérique latine (Chili, Costa Rica) et je suis toujours partant pour innover dans de nouveaux contextes.

 

Télécharger son CV :

Suivez GEicO :  www.geico-consult.fr

Arnaud Guidal

Collaborateur

Ingénieur agro-forestier tropical, ma carrière a débuté en 2005 au Cambodge comme chef de projets en foresterie sociale (boisement collectif, agroforesterie paysanne) au sein du GERES. Pendant 4 ans, j'ai été responsable de plusieurs projets de terrain, de consultance pour d'autres ONG et d'appuis institutionnels et de politiques sectorielles au gouvernement royal du Cambodge. J'ai notamment travaillé sur la thématique du bois-énergie (boisement, exploitation, carbonisation, foyers améliorés, énergies alternatives, bassin d'approvisionnement, filière alternative, coopératives, traçabilité etc.) En 2009 je m'installe au Maroc pour diffuser les succès acquis en Asie. Je choisis le conseil indépendant pour délivrer des services au secteur privé, ONG et bailleurs en Afrique, Asie et Amérique latine. Je retourne 1 an au Cambodge pour mener à bien un projet de reboisement. Depuis 2013 je suis basé au Maroc tout en rayonnant à l'international.

 

Télécharger son CV :

  Sa page LinkedIn

@Arnaud_Guidal